Nouveauté 2016 : Pôle logistique - Blanchisserie industrielle. En savoir plus 

INTRANET PERSONNEL

Nos missions

L’Institution Les Tournesols, établissement médico-social public autonome, situé en centre-Alsace, à Sainte-Marie-aux-Mines dans le Val d’Argent accompagne les personnes handicapées depuis l’âge de 4 ans jusqu’à la fin de vie dans le cadre de 10 établissements et services :

  • un Institut Médico-Pédagogique (IMP) qui accueille en internat 48 enfants et adolescents, de 4 à 20 ans,  présentant un polyhandicap, une déficience intellectuelle et/ou des troubles autistiques,
  • une Maison d’Accueil Spécialisé (MAS) qui comprend 60 places en internat pour personnes de plus de 20 ans présentant des handicaps de naissance ou acquis au cours de leur vie (principalement, polyhandicap, infirmité motrice cérébrale, maladies neuro-dégénératives),
  • un Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) qui propose 60 places en internat à des personnes de plus de 20 ans, présentant une déficience mentale avec des troubles du comportement et/ou autistiques, ou pour des personnes ayant acquis au cours de leur vie un handicap psychique,
  • un Foyer d’Accueil Spécialisé (FAS) qui accueille en internat 56 personnes atteintes de handicaps mentaux, âgées de 20 à 60 ans,
  • un Établissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) qui a un agrément de 120 places pour travailleurs handicapés de 20 à 60 ans, et qui réalise des activités de sous-traitance industrielles et de services,
  • une Entreprise Adaptée (EA) qui a un agrément de 40 places pour des personnes reconnues travailleurs handicapés et orientées vers le milieu ordinaire du travail. Elle réalise essentiellement des activités de sous-traitance industrielle,
  • un Foyer pour Adultes Handicapés Travailleurs (FAHT) qui dispose de 33 places pour personnes entre 20 et 60 ans et dont l’objectif est de développer chez celles-ci une autonomie suffisante leur permettant de quitter, à terme, l’Institution pour vivre en habitat ordinaire,
  • un Centre d’Accueil de Jour (CAJ) ouvert à 20 adultes handicapés mentaux de 20 à 60 ans. Son objectif est de venir en aide aux usagers et à leurs familles en proposant une poursuite vers l’autonomie et l’insertion sociale, ainsi que pour les usagers en ayant la capacité, une évolution vers une intégration professionnelle en ESAT ou en milieu de travail ordinaire,
  • un Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) qui intervient au domicile de personnes adultes handicapées, dans les cantons de Sainte-Marie-aux-Mines, Lapoutroie, Ribeauvillé et Kaysersberg,
  • un service d’accueil temporaire, transversal aux différents établissements, qui offre une solution alternative aux familles afin de les soulager, de prévenir ou de dénouer une situation de crise, à domicile ou en établissement (séjours de rupture, reconstruction d’un projet individuel, préparation d’un hébergement permanent…).

Ces différents établissements et services sont implantés sur 7 sites à Sainte-Marie-aux-Mines et sur 1 site à Colmar concernant l’ESAT.

 

Depuis fin 2013, l’institution a, également ouvert 2 services sociaux, services d’accueil d’urgence :

  • pour les demandeurs d’asile afin de les accompagner dans leurs démarches administratives,
  • pour les femmes victimes de violences intrafamiliales afin de leur procurer un hébergement temporaire et les accompagner dans la résolution de la situation de crise qu’elles vivent.

 

L’Institution mène ses missions dans le cadre réglementaire du secteur médico-social.

Elle propose à chaque personne accueillie un lieu de vie et un accompagnement adapté à ses besoins tout au long de son existence à travers :

  • l’hébergement,
  • les activités à visée éducative et sociale,
  • le travail,
  • les loisirs,
  • la santé,
  • le soutien à la fin de vie.

 

Projet d'accompagnement individualisé (PAI)

Cet accompagnement est décliné dans un projet d’accompagnement individualisé (PAI) qui présente, pour chaque usager en fonction de son profil, de ses besoins et de ses souhaits, toutes les actions que l’équipe éducative et l’équipe de santé de l’établissement mettent en œuvre avec lui, pour lui permettre de vivre le mieux possible avec son handicap.

Ces actions sont décidées collégialement par l’équipe pluridisciplinaire de l’établissement, l’usager et sa famille ou son représentant légal. Elles donnent lieu à des objectifs à atteindre dans les domaines de la vie quotidienne, la vie en collectivité, les activités d’atelier, l’environnement relationnel et les soins de l’usager. Des indicateurs dans chaque domaine permettent de voir régulièrement si les objectifs sont atteints ou en passe de l’être. Le PAI est ainsi revu au moins une fois par an et à chaque fois qu’un événement important survient dans la vie de l’usager.

 

L’Institution est dirigée :

 

Claude Abel

Daniel Lê

 

Elle est organisée en 5 pôles où travaillent, en juin 2013, 255 personnes :

 

Chaque pôle, constitué de différentes unités encadrées par un chef de service, est dirigé par un directeur-adjoint et un cadre de direction.

L’ensemble des services est impliqué dans une démarche qualité déclinée à travers le projet institutionnel, les projets d’établissements et services, l’évaluation interne et externe.

Autour des symboles de mouvement de vie et de lumière qu’illustre son logo, composé d’une colombe en vol et d’un tournesol, l’ensemble du personnel de l’Institution partage et met en œuvre auprès des usagers les principes :

  • d’une progression possible de chacun dans sa trajectoire de vie, quel que soit son handicap,
  • de bientraitance,
  • d’accompagnement personnalisé,
  • de pluridisciplinarité dans la réalisation de cet accompagnement.

 

La charte des droits et libertés de la personne accueillie

Arrêté du 8 septembre 2003

Principes

  1. Principe de non-discrimination.
  2. Droit à une prise en charge ou à un accompagnement adapté.
  3. Droit de l'information.
  4. Principe du libre choix, du consentement éclairé et de la participation de la personne.
  5. Droit à la renonciation.
  6. Droit au respect des liens familiaux.
  7. Droit à la protection.
  8. Droit à l'autonomie.
  9. Principe de prévention et de soutien.
  10. Droit à l'exercice des droits civiques attribués à la personne accueillie.
  11. Droit à la pratique religieuse.
  12. Respect de la dignité de la personne et de son intimité.

 

Conception 2exVia
avec MasterEdit©